Smarthome

  • Smarthome

  • IT GAMING AUDIO PHOTO / VIDÉO VR & AR TÉLÉCOMMUNICATION
    Petit électroménager connecté OBJET CONNECTÉ    MOBILITÉ URBAINE SERVICES

  •  

    2016 : qui sont les stars des ventes du petit électroménager ?

     
    Alors même que 2016 affichait des chiffres de ventes moins bons qu’espéré, le petit électroménager (PEM) terminait tout de même cette année chahutée avec des ventes en croissance de 3,2 % en valeur, et 1,4 % en volume, représentant ainsi un chiffre d'affaires total de 2,8 milliards d'euros. Au vu de ces chiffres, le Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Appareils d’équipement Ménager (GIFAM) parlait alors d’un marché qui continue à se valoriser.

     

    Le marché était porté par des produits à forte valeur ajoutée et innovants. C’était particulièrement visible sur l’entretien des sols (+5,7 %) et la beauté/bien-être (+7,1 %). Effectivement, 2016 marque le retour du secteur de la beauté, dont les ventes en 2015 avaient été un peu moins bonnes qu'en 2014. Cette année, le produit phare était le rasoir électrique pour homme (+12,6 %). Seconde belle progression qui se poursuivit : celle des ventes d'aspirateurs-balais (+37,4 %). Ceux-ci ont décidément une sacrée cote, depuis plusieurs années d'ailleurs. Grâce à cela, l'entretien des sols était le secteur du PEM qui enregistrait en 2016 la plus belle croissance en valeur.

     

    En ce qui concerne le secteur de la préparation culinaire, la plus belle progression de l'année fut enregistrée par les centrifugeuses et les extracteurs de jus : +71,2 % en valeur. À noter qu'il s'agissait d'un marché relativement « jeune » et à la mode. Autre succès confirmé, celui des robots culinaires et des blenders, dont les ventes en valeur progressaient respectivement de 19,2 % et 11,3 %. Ce sont notamment les robots cuiseurs multifonctions et les robots multifonctions qui tiraient ce marché, car le secteur global de la préparation culinaire était, lui, en baisse (-1,6 % en valeur). Quant au secteur du petit déjeuner, jusqu’alors stable, celui-ci se distinguait et marquait une hausse de +2,8 %, fort du succès des machines à café filtres (+2,5 %), loin d'être abandonnées des foyers français.

     

     

    2017 : l’innovation, l’ADN de l’électroménager


    Le marché de l'électroménager poursuivit sa croissance en 2017. Si une petite entreprise ne connaît pas la crise, c'est bien celle de l'électroménager. Déjà en très légère hausse en 2016 alors que la conjecture n'était pas idéale, les secteurs du gros électroménager (GEM) et du petit électroménager (PEM) continuaient sur leur lancée en 2017 pour atteindre une croissance conjointe de 3,2 % en termes de valeur. Ces excellents résultats faisaient de l'électroménager l'un des marchés de biens d'équipement de la maison en croissance (avec les télécoms) pendant que l'informatique ou l'électronique grand public souffrent d'une baisse parfois sévère.


    En ce qui concerne le petit électroménager plus particulièrement, avec 45 millions d’appareils vendus et une croissance de 2.8% en valeur, soit 2,86 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le PEM a fait une bonne année 2017. Certes, c'est moins bien qu'en 2016, mais avec ce nombre impressionnant d'appareils vendus, ce secteur était alors bien loin d'être moribond. Précisons que le PEM a connu en 2017 sa dixième année de croissance consécutive.


    Une nouvelle fois, le marché fut porté par des produits à forte valeur ajoutée et les innovations. Tendance détectée dès 2014 par le GIFAM, l’offre d’appareils ménagers connectés s’est beaucoup enrichie dans les rayons début 2017 - les appareils connectés pesaient déjà 95 millions de chiffre d'affaires en 2016 pour le GEM (plus que doublé à +132 %) et 45 millions pour le PEM (+88 %) .

     

    Ce phénomène est particulièrement visible pour plusieurs familles de produits : l'année 2017 reste marquée par les excellents résultats du secteur de l'entretien des sols (+8,8 % en termes de valeur). Comme en 2016, les aspirateurs-balais furent les grands artisans de cette réussite avec une progression de 35 % (37,6 % en 2016). On en viendrait presque à regarder avec dédain la croissance de « seulement » 2,8 % de la catégorie « petit déjeuner ». Néanmoins, celle-ci n'a pas à rougir avec des appareils qui montraient de fortes progressions comme les centrifugeuses (+19 %), les presse-agrumes (+11 %) ou les machines à expresso (+5 %). Le marché du PEM dédié à la préparation culinaire a joui lui aussi d'une petite hausse en termes de valeur (+2,1 %), portée non seulement par les bonnes ventes des blenders (+5 %) mais surtout par celle des robots (+10 %).

     
    Bien évidemment, certains secteurs s'en sortaient un peu moins bien. En 2017, les mauvais élèves étaient à chercher du côté de la beauté. Les bonnes ventes de sèche-cheveux (+13 %) et d'appareils dédiés à l'épilation (+12 %) ne furent pas suffisantes pour compenser la méforme de ce secteur (-1 % en termes de valeur).  Au fond de la classe, on retrouva également les appareils dédiés à la cuisson des aliments (-1,3 %) et surtout le domaine du soin du linge qui souffrit d'une baisse des ventes en termes de valeur de 1,9 %. Néanmoins, ces quelques fausses notes n'ont pas suffi à ternir un bilan financier 2017 du PEM globalement très positif.

     

     

     

     

    2018 : le petit électroménager a encore du souffle


    Même si le petit électroménager a marqué un léger ralentissement dans sa croissance en 2017, tous les signaux restent au vert. Toujours plus attractif, il surfe sur des tendances de fond qui ne sont pas près de s’éteindre, comme le bien-manger et la facilité d’usage.


    « Le PEM n’a de petit que le nom. » Sébastien Blaise, Directeur Marketing de Philips pour le soin de la personne, a le sens de la formule. Une formule qui sonne juste si l’on se réfère aux chiffres annuels publiés début février par le GIFAM. Comme nous l'avons déjà précisé plus haut, depuis dix ans, le petit électroménager n’a eu de cesse de croître. À tel point que la performance de 2017, + 2,8 % en valeur, aurait presque un air de déception pour un secteur habitué à des croissances entre 3 et 6 %.


    Les stars du moment ressemblent curieusement à celles des années précédentes. Aspirateurs balais, centrifugeuses, extracteurs de jus et robots chauffants tiennent encore le haut du pavé. Tous ont comme point commun de faciliter l’usage au quotidien. Toujours pièce maîtresse de la cuisine, les multi­cuiseurs, moins chers que les robots chauffants, conquièrent eux aussi des parts de marché. Enfin, dans l’univers de la cuisine, centrifugeuses et extracteurs de jus mènent toujours la danse du petit déjeuner.

     

     

    Smarthome : les assistants vocaux donnent vie au marché

     
    Le concept de Smarthome existe depuis un certain temps et est en passe de basculer vers une offre plus concrète. Au 1er semestre 2018, plus de 16 millions de produits Smarthome ont été vendus entre l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France. Le chiffre d’affaires de ces trois marchés s’élevait à 5,4 milliards €, soit une hausse de +11 % par rapport à la même période en 2017, explique Jérémy Barreau, expert Smarthome chez GfK. Ainsi, le Smarthome peut représenter une énorme opportunité commerciale, notamment grâce aux assistants vocaux, désormais disponibles dans les  principales langues parlées en Europe.


    Les études GfK montrent la croissance tangible de nombreuses catégories de produits smart, par exemple les lampes LED, les caméras de surveillance connectées, les équipements électroménagers connectés, les robots aspirateurs... Dans le cas des produits Domotique & Sécurité, GfK indique une croissance en volume de +39 % et +17 % en revenus générés au cours du 1er semestre et ce, dans la zone Europe de l’Ouest (Allemagne, France, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Espagne). Les assistants vocaux, quant à eux, ne sont entrés dans les maisons des consommateurs que récemment, et dans un rôle relativement modeste, en bonus à l’ensemble des appareils technologiques déjà possédés. Cependant, leur potentiel est fort : leur interface contrôlée à la voix et basée sur l’intelligence artificielle (IA) et le Big Data offre une toute autre expérience que les menus tactiles des smartphones. De plus, l’IA et l’exploitation des données permettent à l’objet d’apprendre et mémoriser les préférences personnelles des utilisateurs dans différents contextes ou activités. On peut ainsi dire que les assistants vocaux dotés d’IA, pilotés par la voix ou pavé numérique, montrent un potentiel pour agir comme le terminal domestique intelligent central et consolider tous les équipements connectés du foyer sur une seule plate-forme.

     

    1,2 milliard d’objets pour la maison connectée à livrer en 2022, deux fois plus qu’en 2018

     

    La maison connectée s’annonce comme un eldorado pour les industriels. Selon le cabinet IDC, le nombre d’équipements écoulés dans le monde pour ce marché devrait bondir de 31 % en 2018 à 643,9 millions, et devrait monter à 1,264 milliard en 2022, ce qui représenterait une croissance annuelle composée de 20,8 %. Les équipements de divertissement vidéo constitueraient le premier poste de livraison. Ils seraient suivis par les dispositifs de contrôle et sécurité puis les enceintes à assistant vocal.

     
     

    Vous souhaitez côtoyer ou rencontrer les marques phares de ce marché ? Rendez-vous sur l’espace Home Appliance / Smarthome du MedPi 2019.

     

     

    Sources :
    - BELLAMY Alexandra, « Qui sont les stars des ventes de l'électroménager en 2016 ? Le GIFAM livre les chiffres et les tendances » in Les Numériques.com. Article publié le 01/02/2017. [En ligne]. Disponible sur : https://www.lesnumeriques.com/electromenager/qui-sont-stars-ventes-electromenager-en-2016-n60045.html

    - GRIMAUD Henry, « Le marché de l'électroménager poursuit sa croissance en 2017 » in Les Numériques.com. Article publié le 11/02/2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.lesnumeriques.com/divers-electromenager/marche-electromenager-poursuit-sa-croissance-en-2017-n71323.html

    -  PICARD Magali, « Le petit électroménager a encore du souffle », in lsa-conso.fr. Article publié le 15/03/2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.lsa-conso.fr/le-petit-electromenager-a-encore-du-souffle,282996

    - MATHIEU Michael, SAINT-LAURENT Magali, « Smarthome : les assistants vocaux donnent vie au marché », in GfK.com. Article publié le 31/08/2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.gfk.com/fr/insights/press-release/smart-home-les-assistants-vocaux-donnent-vie-au-marche/

    - LOUKIL Ridha, « 1,2 milliard d’objets pour la maison connectée à livrer en 2022, deux fois plus qu’en 2018 », in usine-digitale.fr. Article publié le 02/10/2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.usine-digitale.fr/article/1-2-milliard-d-objets-pour-la-maison-connectee-a-livrer-en-2022-deux-fois-plus-qu-en-2018.N749459

     

     

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici