Image

  • Image

  • IT GAMING AUDIO PHOTO / VIDÉO VR & AR TÉLÉCOMMUNICATION
    PEM OBJET CONNECTÉ    MOBILITÉ URBAINE SERVICES

  •  

    En France, le marché de l'équipement de la maison représente 27,2 milliards d'euros en 2017. Il est légèrement en retard par rapport à nos voisins européens, résultat d'une baisse au niveau de l'électronique grand public (EGP), passé de 5,7 milliards d'euros en 2016 à 4,9 milliards en 2017 (suite au passage à la HD et à l'EURO 2016, 1,5 million de télévisions supplémentaires ont été vendues en 2016 par rapport à la taille naturelle du marché français, bénéficiant ainsi d'un effet d'aubaine).

     

    La télévision représente la moitié du chiffre d'affaires de l'EGP : 2 milliards cette année, ce qui signifie néanmoins un recul de 20% par rapport à 2016. Si l'on ne prend pas en compte l'effet d'aubaine de 2016 concernant le marché de la télévision, on s'inscrit dans la dynamique d'un marché qui tend vers une taille naturelle de 4 à 4,5 millions d'écrans.

     

    La concurrence des différents écrans au sein du foyer

     

    Alors que 98% de foyers étaient équipés d'une télévision en 2013, ce nombre descend à 94% aujourd'hui. Il ne s'agit pas d'un désengagement de la part du consommateur envers ce marché de la télévision, mais plutôt d'un achat différé : les plus jeunes, les étudiants qui entrent dans la vie active ont facilement accès à du contenu audiovisuel via d'autres écrans (PC portables, tablettes voire smartphones). Ainsi aujourd'hui, au sein du foyer, sur ce périmètre produit, nous sommes à un peu plus de 5 écrans par foyer. C'était 3 en 2013 et ce sera 7 en 2020. Seule la télévision a perdu de la base installée : en matière d'usage secondaire, les consommateurs peuvent désormais se diriger vers d'autres écrans. Ce qui représente 5 millions de télévisions en moins sur un parc qui tend vers les 40 millions d'unités. + 12 millions en ce qui concerne la tablette, + 35 millions pour le smartphone et un parc du PC portable qui, lui, se stabilise.

     

    Une hausse du prix moyen : la bonne nouvelle de l'industrie

     

    450 euros en moyenne ont été dépensés en 2017 pour l'acquisition d'un écran, soit une augmentation de +15 du prix moyen.

     

     

     

     

    Sur un marché mature en volume tel que celui de la télévision, le bras de fer va se jouer sur la valeur, notamment en termes de constructeurs : la montée en gamme s'est faite cette année sur la technologie des dalles, l'OLED d'un côté et le QLED de l'autre. Chose assez remarquable puisque nous avons flirté avec les 100 mille pièces vendues avec un prix moyen autour de 2 300 euros, soit 6 à 7 fois le prix moyen dépensé pour une télévision, et 200 millions d'euros de chiffre d'affaires.

     

    Bilan 2017 et perspectives 2018

     

    Le marché de la télévision en 2017, c'est 4,5 millions d'unités, un prix moyen à +15. Les dalles OLED et QLED ont bien performé, avec près de 100 mille unités et 200 millions de chiffres d'affaires. Si l'on tire une courbe pour l'année 2018, nous serions sur un retrait assez naturel à 4,3 millions de pièces, tout en bénéficiant d'un petit coup de pouce de la Coupe du monde de football, qui va générer 200 à 300 mille pièces additionnelles sur l'année, pour porter le marché à +2 en volume. Il s'agit donc d'un marché qui devrait être positif, avec 2,1 milliards de chiffre d'affaires.

      

     

     

    Sources :
    - SAINT-LAURENT Magali, « Les 12 faits marquants de l'Equipement de la Maison 2017 », in GfK.com. Article publié le 04/12/2017. [En ligne]. Disponible sur : https://www.gfk.com/fr/insights/report/les-12-faits-marquants-de-lequipement-de-la-maison-2017/

     

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici