Jeux vidéo

  • Jeux vidéo

  • IT JEUX VIDEO AUDIO PHOTO / VIDÉO VR & AR TÉLÉCOMMUNICATION
    PEM OBJET CONNECTÉ    MOBILITÉ URBAINE SERVICES

  •  

    Le PC gaming, moteur de l'IT

     

    Le jeu vidéo et le PC, c'est une longue histoire d'amour, avec ses moments fusionnels et ses moments plus compliqués. Entre la concurrence des consoles de jeu, la multiplication des fonctions de l'ordinateur, qui s'est vu de plus en plus associé à la notion de travail, et la révolution de la distribution digitale, les causes de l'éloignement étaient multiples. Mais ça, c'était hier ! En 2017, le jeu sur PC est redevenu tendance et génère une croissance remarquable.

     

    Tous les marchés matures sont à la recherche de relais de croissance. Avec un taux d’équipement en PC de 76 % en France, le marché de l’IT n’a plus les moyens, depuis longtemps, de s’offrir une croissance spectaculaire. Ainsi, selon GfK, le marché de l'IT a enregistré au global un nouveau recul, de 4 % en un an, et de plus de 10 % en six ans. Au mieux, une innovation accélérera un peu la vitesse de renouvellement, mais rien ne permet d’espérer davantage. Alors, quand un segment de marché fait montre d’un dynamisme hors norme, il retient l’attention de tous les acteurs, fabricants comme fournisseurs ou distributeurs. C’est le cas du PC gaming, qui est un marché en pleine croissance.

     

    Le segment du PC gaming est là pour apporter valeur et image de marque. Entre 2013 - année où s’opère un véritable décollage pour ce secteur qui commençait justement à devenir visible - et 2016, le marché du PC gaming réalise effectivement un quasi triplement de son chiffre d’affaires, passant de 238 millions d’euros en 2013 à plus de 687 millions en 2016. Il atteint alors plus de 12,6 % (hors Mac OS) du chiffre d’affaires du total du marché de l’IT. Un marché qui est l’un des rares vecteurs de croissance de celui de la micro-informatique grand public. En somme, en combinant attractivité et rentabilité, le PC gaming a de quoi attirer les regards, attiser les appétits.

      

     

     

     

    Face à de telles progressions, quelle marque IT pourrait rester indifférente ? Le nombre de marques qui s’intéressent aux marchés des PC gaming ou des périphériques et accessoires dédiés s’est nettement accru. Entre 2013 et 2016, nous sommes passés de 15 à 25 marques IT vendant des PC dédiés au gaming, de 46 à 69 vendant des claviers gaming, et de 54 à 94 vendant des souris gaming… Notons que les marques traditionnelles ont souvent choisi de développer leurs gammes pour le jeu sous de nouvelles appellations.

     

    Selon GfK, le marché du PC gaming va continuer à progresser, grâce au besoin de renouvellement, à l'e-sport - qui a encore une véritable marge de progression en matière de notoriété et pourrait rapidement déborder du public gamer qui le suit actuellement - et à la réalité virtuelle (VR).

     

     

    PC : gaming et e-sport redonnent de la valeur malgré la baisse des volumes

     

    Au premier semestre 2018, le marché mondial du PC grand public (ordinateurs portables et de bureaux) s'est élevé à 15,5 milliards d'euros. S'il continue à baisser, le besoin de performance et d’expérience liés notamment aux usages de loisir (gaming, e-sport) ouvre de nouvelles perspectives. Selon GfK, les ordinateurs avec processeurs haut de gamme, ceux avec capacités élevées de RAM, les mémoires flash (SSD) et disques durs hybrides (disque dur + SSD) génèrent une partie importante et croissante des ventes.

     

    Effectivement, gaming et e-sport dopent les ventes de portables et desktop haut de gamme : les PC portables avec processeurs haut de gamme ont augmenté de +2 % en chiffre d’affaires et généré près des 2/3 du revenu du marché les six premiers mois 2018. La hausse provient principalement de portables gaming haute-performance, en augmentation de chiffre d’affaires de + 32 % au 1er semestre 2018. Concernant la répartition régionale, l’Europe de l’Ouest et la zone APAC (Asie-Pacifique) représentent respectivement 37 % et 36 % du chiffre d’affaires PC portables gaming haute-performance au 1er semestre 2018.

     

    La part des revenus générés par les PC de bureau avec processeurs haut de gamme atteint près de 60 % à la même période, après une croissance de plus de +26 % pour les modèles gaming et +3 % pour les PC non-gaming. La caractéristique Random Access Memory (RAM) a également contribué à l’évolution de la performance. Les modèles équipés d’au moins 8Go de RAM ont généré plus de 61 % du chiffre d’affaires pour les ordinateurs portables et PC de bureau. 

     

     

    Caques VR : 20 millions d'euros au premier semestre 2018 (Europe & Russie) 

     
    Sur le segment des PC gaming, la vitesse et la fiabilité du réseau domestique sont cruciaux pour l’expérience de jeu. La pression sur le réseau domestique augmente aussi en raison des exigences de la technologie VR, surtout en mode sans fil.


    Le chiffre d’affaires des casques VR pour PC dans la zone UE-10 et la Russie a réalisé une croissance à deux chiffres et atteint plus de 20 millions € au 1er semestre 2018. L’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France étant les principaux marchés. Les acteurs PC du secteur poussent davantage le sujet VR en créant des ordinateurs et des composants lui étant dédiés. Avec le lancement des casques VR autonomes sans fil, l’intérêt du grand public pour les produits VR et ses expériences pourrait connaître une nouvelle flambée.

     

     

    Sources :
    - Link Digital Spirit, Le guide du PC gaming - MedPi 2017

    - BERGOUNHOUX Julien, « Réalité virtuelle : croissance à deux chiffres en Europe au premier semestre 2018 » in usine-digitale.fr. Article publié le 03/09/2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.usine-digitale.fr/editorial/realite-virtuelle-croissance-a-deux-chiffres-en-europe-au-premier-semestre-2018.N735999

    - « PC : gaming et e-sport redonnent de la valeur malgré la baisse des volumes », in Neomag.fr. Article publié le 06/09/2018. [En ligne]. Disponible sur : http://www.neomag.fr/actualite/i-8356/pc-gaming-et-e-sport-redonnent-de-la-valeur-malgre-la-baisse-des-volumes.html

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici